top of page
Rechercher

"Trust the Process" : ça vient d'où ?

Dernière mise à jour : 5 oct. 2023

Si j’ai choisi de faire apparaître cette phrase, qui, disons-le, sonne comme une citation de développement personnel trouvée sur Pinterest, c’est qu’elle résonne en moi pour plusieurs raisons.


Je vous épargnerai le laïus qui développe pourquoi, à titre personnel, le fait de « faire confiance au processus » me parle beaucoup (personne n’a rien demandé ;)). Par contre, je peux vous expliquer pourquoi dans ma pratique artistique et mon apprentissage perpétuel, elle s’applique parfaitement à un grand nombre de situations.


Avant tout pourquoi en anglais ? Il faut que je vous l’avoue, surtout parce que… ça sonne mieux en anglais. Quand on cherche une définition du mot « processus » dans le Larousse français, on trouve ceci : « Enchaînement ordonné de faits ou de phénomènes, répondant à un certain schéma et aboutissant à quelque chose ».

Dans un dictionnaire de la langue anglaise, on trouve ceci : « A series of actions or steps taken in order to achieve a particular end ».


Si on doit jouer un peu sur les mots, je préfère la deuxième. Elle inclut le terme « action », qui définit plutôt l’acte de faire quelque chose volontairement, tandis que des « faits » ou des « phénomènes » font d’avantage penser à des réalités hors de notre contrôle. On définit donc ici le mot « process » par des actions volontaires amorcées dans le but d’arriver à un objectif précis.

Je trouve que cela colle parfaitement à la vision que j’ai d’un apprentissage, qui, si l’on veut qu’il soit efficient (« Qui aboutit à de bons résultats avec le minimum de dépenses ou d'efforts »), est souvent soumis à un déroulement, un procédé. Il y a même le mot « step » (« étape ») dans la définition anglaise. La boucle est bouclée !


Quel rapport avec la technique et/ou la fonction vocale, me direz-vous ? Et bien justement ! Dans la formation de prof certifié TCM (si la TCM est une approche que vous ne connaissez pas, je ne manquerai pas de rédiger un article à son sujet !), le fameux « processus » est au cœur de l’apprentissage. En tant que prof/coach vocal, nous sommes entraînés à observer les comportements du corps et écouter la voix tel un instrument. Nous écoutons sa fonction, afin de proposer un schéma de travail qui se veut clair et construit, afin que l’élève en face comprenne ce sur quoi nous sommes en train de travailler. Même s’il n’a pas toutes les connaissances du monde sur la voix, il faut qu’il puisse avoir des outils à sa disposition quand il travaille seul sur son développement vocal.

Par exemple, l’étape non négligeable pour chaque professeur est d’observer ce que le corps de l’élève lui donne comme information, notamment par rapport à la fonction respiratoire. Si visuellement nous constatons que cet aspect-là n’est pas libre chez le chanteur, c’est la première chose que nous chercherons à améliorer, sans chercher à brûler des étapes. Ensuite, nous portons notre attention sur les articulateurs (langue, lèvres, mâchoire…) et vérifions s’ils sont libres dans leurs mouvements et ainsi de suite. Le but ici n’est pas d’expliquer en détail chaque étape de notre travail mais d’expliquer en quoi il est important. Je le constate chaque jour en donnant mes cours : les « résultats » obtenus chez les chanteurs sont bien plus parlants quand je suis ces étapes.


En tant que chanteur, nous devons à tout prix faire confiance aux différentes phases de travail qui auront toujours pour but de nous amener plus loin, comme on débloque des niveaux dans un jeu vidéo. Nous avons tous déjà ressenti la frustration de ne pas arriver à atteindre un objectif vocal (monter jusqu’à une certaine note, trouver une certaine puissance, chanter un certain morceau de Jessie J, entre autres…), le tout est de pouvoir se demander ‘pourquoi’ et de mettre en place un travail efficient. Pas d’inquiétude cependant, cela ne veut pas forcément dire que l’on doit travailler une seule chose à la fois en permanence et ce durant toute sa vie ! Il faut juste savoir organiser nos séances de travail et se focaliser sur un objectif clair.

C’est là que généralement, le prof de technique vocale intervient pour aider le chanteur dans ce processus. Armez-vous de patience, et ayez confiance dans chaque étape traversée, car elle est absolument nécessaire à votre avancée.


Je vous quitterai sur une belle fin philosophique en précisant que, cela s’applique dans le travail vocal mais aussi dans la vie ;) On le sait certainement tous et toutes, mais il est bon de le rappeler de temps en temps.



54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Qu'est-ce que la TCM ?

Même si j’ai déjà écrit quelques mots à ce sujet dans la rubrique ‘Cours particuliers’ du site, je vais essayer de développer un peu plus longuement ici ce qui définit l’approche TCM. La Technique du

Comments


bottom of page